Kidal

AADECOM

L’association d’Appui au Développement Communautaire du Mali a pour but la réduction de la pauvreté par la promotion du développement économique et socio-culturel initiés par les populations à la base. Elle intervient entre autres pour : la formation (actions très diverses), le maraîchage, l’accès à l’eau, l’entrepreneuriat, les violences basées sur le genre.

AFED

L’Association Femmes et Enfants au Développement (AFED) a pour mission d’apporter son soutien et secours aux femmes et enfants du Mali. Elle a pour vocation, l’autonomisation des associations de femmes et de jeunes pour un développement harmonieux. Ses axes d’intervention sont à ce jour : l’accès aux soins de santé primaire, l’éducation, la bonne gouvernance, l’emploi des jeunes.

AFEM

L’Association des Femmes Entreprenantes du Mali (AFEM) contribue de façon participative au développement économique, social et culturel des associations de femmes rurales et urbaines de toutes les régions du Mali. Elle est une association exclusivement féminine.

AJEM

AJEM est une association dont la mission est de lutter contre l’injustice sociale au Mali. Elle compte par ses actions instaurer une justice équitable entre tous les maliens. Pour cela, des formations sur des notions de droit sont organisées à l’intention des couches défavorisées ignorantes de leurs droits.

AJID

L'Association des Jeunes pour l'Intégration et le Développement - AJID - a été créée par des jeunes leaders afin de promouvoir l'intégration des...

AMASBIF

AMASBIF a pour vision une société plus égalitaire et équitable favorisant le droit des femmes et de l’enfant dans un environnement sain. Afin de lutter pour l’amélioration des conditions de vie des couches les plus vulnérables de la population, elle intervient dans six domaines : éducation/ formation, santé/hygiène, économie rurale/ épargne crédit, eau et assainissement, droits et citoyenneté.

AMVS

L’Association Malienne pour la Valorisation du Statut Social (AMVS) est une association à but non lucratif créée par des techniciens agricoles. Elle a pour objectifs la valorisation de l’agriculture au Mali. Elle œuvre à et la formation des paysans aux techniques culturales ainsi qu’à la lutte contre les accouchements non assistés.

ARACEM

Association des Refoulés d’Afrique Centrale au Mali a été créée afin de consolider les liens de solidarité et d’entraide entre les migrants/déportés de retour involontaire et/ou en transit au Mali. Ses principales activités sont l’accueil, l’écoute (témoignage), l’hébergement, la prise en charge sanitaire des migrants.

ARISEEEC

ARISEEEC est une association qui a pour but la sensibilisation des populations aux réalités socio-culturelles de l’élève coranique, afin de mieux l’insérer dans la vie socio-économique. Elle contribue à l’accueil des enfants en situation précaire et à l’insertion de jeunes en difficulté en les formant aux activités génératrices de revenus.

ASF-Mali

L’association Avocats Sans Frontière-Mali est une association de défense des droits humains. Membre du réseau mondial, ASF-Mali intervient aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du Mali. Créée en 1997 elle se donne pour objet d’assurer la défense ; des libertés publiques et privées, des droits de l’homme et des peuples et la profession d’avocat, notamment l’indépendance et la liberté de la défense.

Asso-DNVE

L’Association Disons tous NON à la Violence faite aux Enfants a pour mission, de venir en aide à l’enfance en détresse, enfance déshéritée et maltraitée.

GREENCOM

Active pour le développement durable et la protection de l’environnement, l’association Greencom se donne pour mission d’œuvrer pour l’information, la communication et la sensibilisation sur les enjeux et les thématiques du développement durable et de la protection de l’environnement, notamment par une sensibilisation par les médias et lors de rencontre avec les décideurs les populations et les entreprises.

HUMAN-HELP

L’idée sous-jacente à la naissance de l’ONG HUMAN HELP est l’interaction de la question migratoire et des aspects du développement ; elle considère cette dernière comme une alternative à certains problèmes du sous-développement. En effet, si la migration est considérée comme une solution à des problèmes socio-économiques, culturels et politiques, elle doit alors, être comprise dans une optique de gestion. Ainsi, loin de combattre le phénomène migratoire, HUMAN-HELP se propose de le gérer en le transformant en un outil de développement.